DUT Génie électrique et informatique industrielle

image description

DUT Génie électrique et informatique industrielle

Chercher une formation

Domaine de la formation :

  • Conception
  • Construction
  • Conduite
  • Transport et raccordement
  • Maintenance

Voies de formation :

  • Apprentissage
  • Formation continue
  • Formation initiale

Niveau d’étude :

Niv III / Bac+2

Secteur :

Industrie électrique, électroniques; Energies nouvelles et renouvelables; Santé; Multimésia et Télécommunication

Publics visés :

  • Etudiant
  • Salarié
  • Demandeur d'emploi

Durée de la formation :

2 ans

Métiers visés :

  • chef de chantier en installations électriques
  • chargé d'essai
  • technicien(ne) de maintenance industrielle
  • informaticien(enne) industriel(elle)
  • technicien(ne) électronicien(ne)
  • technicien(ne) de maintenance en informatique
  • technicien(ne) électrotechnicien(ne)
  • technicien(ne) en automatismes
  • technicien(ne) réseaux

Descriptif :

La formation s'adresse à ceux qui sont attirés par les nouvelles technologies et les sciences industrielles : traitement numérique de l'information, automatisme, énergies renouvelables, électronique… Le titulaire d'un DUT GEII est un technicien supérieur immédiatement opérationnel et capable d'analyser un système ou de participer à sa conception. Il maîtrise la conception assistée par ordinateur, les techniques et appareils de mesure. Il peut concevoir un système d'acquisition et de traitement de données ou un système de détection et de transmission de signaux, côté matériel et côté logiciel. En automatismes, il peut modéliser, définir l'architecture et mettre en œuvre des solutions de transmission de données entre systèmes. Il peut monter et exploiter des équipements électriques de puissance et leur système de commande, pour produire de l'énergie ou faire fonctionner des automatismes. L'électronique, l'électrotechnique et l'informatique industrielle ayant pénétré la plupart des secteurs, le diplômé peut être recruté aussi bien en aéronautique que dans les domaines de l'industrie manufacturière et de transformation, la microélectronique, la santé… Il peut travailler en études et développement, en production ou maintenance, en assurance qualité ou services, voire comme technico-commercial. Il peut occuper des métiers de chargé d'essais, responsable d'équipe de fabrication, spécialiste process, informaticien industriel, etc.